François Lacroix

Actualités :

Co-animations / partenariats avec :

- Nathalie Masson, danse thérapeute

- Laurence Bouchet, philosophe praticienne,

- Nathalie Cappellari, danse thérapeute  

- Emmanuelle Tornare, psychologue clinicienne /praticienne en  Constellations familiales

- Sandra Desarzens, art thérapeute à Aigle (CH)

 

Intervenant à l'école d'art thérapie "l'Atelier" à Genève :

- Animation d'un groupe d'explorations et de réflexions autour des nouveaux médias et de l'accompagnement humain

- Interventions dans les programmes d'enseignement d'art-thérapie.

 

- Enseignant d'éducation socio-culturelle au LATP LaSalle de Levier en BTS et Bac Technologique 

 

 

Quelques repères :

- Diplômé de l'école d'art thérapie "l'Atelier" à Genève en 2012 et 2014 

- Master Education santé en 2002

- Master Sciences de l'éducation en 1998

- Formation au théâtre forum

 

Voyage vers l’art thérapie...

Le début de mon voyage vers l’art thérapie commence dans une maison au bord de l’eau, un peu perdue dans la nature. C’est l’éveil des sens. Les heures passées à construire des cabanes, des barrages dans le ruisseau. La maison de mon enfance, c’est aussi la couleur d'une vie qui rime avec travail manuel. Le travail du noisetier, les saveurs de la cuisine de ma mère, les sculptures de Gabi.... 

Les histoires de vie

Dans cette rue j’ai été touché par des histoires de vies. Elles m’accompagnent encore aujourd’hui et je continue d’être touché par la découverte des parcours de chacun, de la profonde humanité des récits.

L’école ensuite, m’a ouvert au monde, tout en me montrant le danger des groupes et des préjugés. J’ai constaté avec quelques autres qu’être un enfant différent c’est difficile. J’ai constaté que les adultes passaient plus d’énergie à demander de se soumettre aux règles qu’à tenter de comprendre ce que nous vivions et à nous expliquer le monde que nous ne comprenions pas. 

L'éducation socio-culturelle

Ce sentiment d’injustice et d’incompréhension va me conduire à devenir enseignant à mon tour et à m’engager pour servir mon idéal : changer l’école, l’humaniser. J’ai d'abord crée et animé des ateliers : travail du bois, expression et création collective, théâtre et théâtre forum, création multimédia. 

Mon travail d’enseignant en éducation socio-culturelle consiste également à proposer aux jeunes de créer eux-mêmes des projets d’utilité sociale et de les mener d’un bout à l’autre. C’est toujours en recherchant à faire vivre des expériences concrètes que j’ai proposé de travailler l’esprit critique, l’ouverture, l’expression de soi et la compréhension de l’autre.

Avec les formations universitaires que j’ai continué à suivre, j’ai pu aussi réfléchir à la portée de l’éducation sur l’épanouissement personnel et social, et au final sur la santé. J’ai ainsi pu conduire de nombreux projets en éducation santé que j’ai soutenus par un master terminé en 2008.

C’est à ce moment que j’ai rencontré l’art thérapie.

L'art thérapie

J’ai trouvé là un domaine qui non seulement utilisait tous les outils, les matières et les manières qui me plaisaient, mais s’enracinait aussi dans une philosophie éducative et émancipatrice. J’ai suivi la formation de l’Atelier à Genève pendant près de 4ans. 

Peu à peu, les week end de formation continue, les rencontres d’art-thérapeutes, de dispositifs, les co-animations d’atelier, chaque expérience est venue m’apporter pour moi-même des réponses, du mieux être, et petit à petit la certitude d’avoir trouvé le métier qui allait me permettre de continuer à suivre mon fil rouge : accueillir, prendre soin et développer nos humanités.

Je me suis dans un premier temps engagé dans la création et l’animation d’atelier d’art-thérapie en co-animation, puis j’ai démarré un travail de suivi personnel en cabinet privé, et enfin j’interviens dans l’école d’art thérapie l’Atelier à Genève dans la formation des étudiants et des art-thérapeutes.

Maintenant le voyage continue... et c’est l’art thérapie mon moyen de transport !